Compostage

Introduction

Le compostage est un procédé biologique de conversion des déchets organiques en humus, terreau riche en composés humiques.
Il est appelé compost.
CompoVerde ne vend pas de compost, mais conseille et surtout promeut son utilisation en agriculture.

Pour avoir des informations plus précises, cliquer sur les liens à la fin de cette rubrique.

Avantages

  • Le compost apporte des éléments fertilisants indispensables (azote, phosphore et potassium, etc...).
  • Il libère ces éléments de manière progressive sur à peu près 3 ans.
  • Le compost augmente la biodiversité de la pédofaune et notamment réduit la densité des nématodes et des champignons pathogènes des plantes.
  • Il permet au sol de stocker davantage d'eau et de carbone.
  • Son utilisation favorise les symbioses entre les plantes et les organismes du sol vivant.

Désavantages

  • Un sol trop riche en compost ne convient pas à toutes les plantes.
  • Une baisse de la mycorhization peut être constatée en cas de sol trop riche en éléments minéraux.
  • Si le compost n'est pas assez mûr, il peut provoquer des moisissures aux racines des plantes.

Utiliser le compost lors d'une plantation

Le compost s'utilise en mélange, avec la terre de plantation à raison d'environ 30%.

Il est important d'enfouir du compost mûr, c'est à dire de couleur sombre, de texture légère et sans pouvoir reconnaître les déchets d'origine.

En cas de doute, mieux vaut épandre le compost à la surface du sol où il finira de mûrir et aura aussi un effet positif.

Il est aussi important de s'assurer de la qualité en métaux lourd (éviter le compost issu des boues d'épuration)


Vermicompostage

Le vermicompostage est une variante du compostage où c'est le vers de terre qui est utilisé comme moteur de la décomposition.
Ainsi on obtient plus vite un compost de qualité, vivant avec une pédofaune bien présente.
Par contre, le stock grainier est intact, il n'est pas digéré par les vers de terre.

vermicomposte.com